Tirer des cartes

XVI. CHAGRIN

Votre énergie est bloquée tant que vous êtes occupé à chercher des solutions aux problèmes d’autrui. Cela fait que vous n’êtes pas ouvert à vos propres besoins et chagrins. Vous ne pouvez pas tirer un voile sur tout, en disant : «Eh bien, je sais pourquoi lui ou elle fait cela». Non, il ne s’agit pas de ça. Ce qui est important, c’est que vous puissiez signaler pourquoi cette situation vous cause du chagrin. Si l’autre n’est pas intéressé, il est temps d’aller plus loin et d’investir votre énergie en quelque chose d’autre, sans retomber dans le négativisme. Vous verrez qu’au moment où vous pouvez lâcher des gens et des situations, vous créez de l’espace pour vous-même. Et la pensée suivante pourra se présenter, pensée que tout le monde reconnaîtra : «pourquoi ne l’ai-je pas fait plus tôt ?».

Ne vous rejetez pas vous-même. Vous n’étiez probablement pas prêt à l’époque. Tout dans la vie sert à vous rappeler qui vous êtes, sans normes et valeurs imposées. Chaque fois que vous assumez vos responsabilités vous contribuez à votre évolution spirituelle. Vous avez accès à votre subconscient. Tous les gens autour de vous ont leur propre responsabilité. Cela est souvent difficile, car combien de fois donnons-nous la faute de ce qui nous arrive à quelqu’un d’autre ? Si vous arrivez à accepter que chaque être humain fait ses propres choix et peut en assumer la responsabilité, vous ne devrez plus vous sentir responsable de quelqu’un d’autre.

Méditation

Déplacez votre attention vers votre coeur et enveloppez-vous de la couleur verte. Essayez de sentir ce qui cause votre chagrin, et regardez-le. Dans quelle mesure ce chagrin vous pèse-t-il ? Vous verrez qu’il y a beaucoup de chagrin qui appartient à quelqu’un d’autre. Emballez ce chagrin et rendez-le au cours de la méditation à la personne à qui il appartient.